• La fiscalité

Pajemploi + : un service simplifié pour tous les parents employeurs

Photo illustrant les parents employeurs

La FEPEM salue le dispositif Pajemploi + proposé par Pajemploi  pour faciliter le quotidien de 1,2 million de parents employeurs d’assistants maternels et de gardes d’enfants à domicile qui n’ont plus à avancer la totalité du salaire en fin de mois.

La FEPEM se réjouit que, depuis le 25 mai 2019, le Complément de libre Choix du Mode de Garde (CMG) – destiné à aider financièrement les parents dans la garde de leur(s) enfant(s) – soit immédiatement versé par Pajemploi lors de la déclaration de salaire.

Avec l’accord de leur salarié, les parents employeurs n’ont plus qu’à déclarer le salaire de leur salarié et Pajemploi s’occupe de calculer et verser le complément de libre choix du mode de garde, en même temps que le calcul des cotisations.

Grâce au nouveau service Pajemploi +, Pajemploi prélève sur le compte bancaire du parent employeur, le salaire net du salarié, après déduction du montant du complément de libre choix du mode de garde, et verse le salaire total sur le compte du salarié.

L’avantage est double pour le parent employeur :

  • Il optimise sa trésorerie grâce à des délais de traitement raccourcis et au versement de l’aide en temps réel ;
  • Il a plus de visibilité immédiate sur le coût de la garde. 

Pour bénéficier de ce service, le parent employeur doit demander sa mise en place d’un commun accord avec son salarié. Pour cela, il  suffit de télécharger l’attestation d’adhésion sur le site Internet de Pajemploi, de la remplir et de la signer. Il n’est pas nécessaire de transmettre à Pajemploi ce document, qui matérialise l’accord entre le parent employeur et  son salarié.  
Ceux qui le souhaitent peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé par les équipes de Pajemploi.

Ce nouveau dispositif contribue à la simplification des démarches déclaratives que la FEPEM appelle de ses vœux depuis de nombreuses années. Elle rappelle également la nécessité d’aller encore plus loin avec la mise en place du crédit d’impôt immédiat pour alléger la trésorerie des parents employeurs, mais aussi de tous les particuliers employeurs.

A lire aussi

Sur le même thème