• Régions
  • La Fepem en action

La Fepem nommée dans 5 Ceser en 2024 : l’emploi à domicile au cœur de la démocratie participative dans les régions

Ceser_HDF

Troisième assemblée de la République, citée dans la constitution à la suite de l’Assemblée nationale et du Sénat, le Cese (Conseil économique social et environnemental) endosse une mission cruciale de conseil auprès des pouvoirs publics nationaux et de liaison entre ces derniers et la société civile.

Les Ceser s’inscrivent, à l’échelle régionale, en miroir de cette entité nationale : assemblées participatives et représentatives placées auprès du conseil régional, ils permettent d’inscrire les besoins réels de la société civile, dans toute ses composantes, au cœur des objectifs et actions publiques de chaque territoire.

Début 2024, la Fepem, déjà contributrice active depuis près de quinze ans auprès du Cese, rejoint à son tour les rangs des organisations de la société civile membres des Ceser, et ce dans 5 régions  : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Île-de-France, Île de La Réunion et Occitanie.

La Fepem au cœur de 5 Ceser : la reconnaissance d’un ancrage territorial historique

Début 2024 a pris effet le renouvellement des membres des Ceser (Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux), entamé au dernier trimestre de l’année précédente.

C’est dans ce cadre que la Fepem a rejoint leurs rangs, en tant que qu’organisation représentative à 100% de sa branche professionnelle au sein de la société civile.

C’est en effet par son ancrage territorial qu’est née la fédération, 75 ans auparavant, avant de prendre son essor au plan national. Aujourd’hui encore, la Fepem conserve une présence accrue dans les territoires, grâce à ses partenariats actifs avec les collectivités territoriales : près de 400 espaces de proximité sont ainsi hébergés dans des accueils France services.

En rejoignant les assemblées de 5 Ceser pour la mandature 2024-2029, la Fepem s’inscrit ainsi dans sa fonction d’acteur clé de la démocratie participative locale :

  • Porte-voix des particuliers employeurs et de leurs salariés auprès des pouvoirs publics et instances régionales.
  • Accompagnateur des acteurs institutionnels sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, au cœur des politiques publiques locales.
  • Contributeur actif à la dynamique économique et à la cohésion sociale dans les territoires.

5 personnalités de la Fepem engagées dans leurs régions

Cinq personnalités de la Fepem, déjà très investies dans leurs territoires, intègrent le collège des entreprises et des activités professionnelles non-salariées des Ceser.
André Faure Fepem Auvergne Rhone Alpes
Auvergne-Rhône-Alpes

André Faure

Vice-président de la délégation territoriale Fepem Auvergne-Rhône-Alpes, engagé au sein de la fédération depuis 20 ans. Ex-Directeur d’organismes de sécurité sociale.

Sigried Debruyne
Hauts-de-France

Sigried Debruyne

Présidente statutaire et du dialogue social de la Fepem depuis 2023. Vice-présidente de la délégation territoriale Fepem Hauts-de-France. Avocate.

Dominique PINEAU Fepem
Île-de-France

Dominique Pineau

Déléguée territoriale Fepem depuis un an. Consultante indépendante en formation professionnelle. Administratrice de l’Ircem.

Laurence Mace Fepem 2
Île de La Réunion

Laurence Macé

Vice-présidente de la délégation territoriale Fepem de La Réunion depuis 7 ans et adhérente depuis 10 ans. Conservatrice des Bibliothèques.

Martine Plane Fepem
Occitanie

Martine Plane

Présidente de la délégation territoriale Fepem Occitanie depuis depuis 11 ans. Géomètre-expert en retraite.

La Fepem et le Cese : une mobilisation conjointe pour la société civile, depuis près de 15 ans

La Fepem comptait déjà à l’échelon national, un représentant engagé auprès du Cese, en la personne de Pierre-Olivier Ruchenstain, son Directeur général exécutif, membre du groupe des entreprises, pour la mandature 2021-2026. Auparavant, Marie Béatrice Levaux, Présidente de la Fepem, y avait siégé en tant que personnalité qualifiée, pendant plus d’une décennie.

Pierre-Olivier Ruchenstain« Pour la Fepem, nourrir les réflexions et éclairer utilement l’action publique au sein des territoires, est dans la droite ligne de notre engagement de plus de 70 ans, au service de l’ensemble du secteur de l’emploi à domicile. En entrant au cœur des Ceser, nous sommes concrètement dans notre rôle de vigie, d’expert, d’allié et surtout de relai de terrain, au service de 5 millions de citoyens : les particuliers employeurs et leurs salariés.»
Pierre-Olivier Ruchenstain – Directeur général exécutif de la Fepem

Le secteur de l’emploi à domicile que représente et défend la Fepem notamment au sein du Cese, ce sont avant tout des métiers durables, à travers lesquels s’expriment au quotidien les valeurs de solidarité, de sollicitude et d’entraide entre les concitoyens : assistants de vie à domicile pour les personnes âgées, en perte d’autonomie ou en situation de handicap, assistantes maternelles et gardes d’enfant, personnels d’entretien des foyers, etc.

Toutes et tous contribuent à un meilleur équilibre des temps de vie familiale et professionnelle pour plusieurs millions de français.

Le secteur de l’emploi à domicile est aussi une source de création de postes à l’échelon local et un puissant levier de lutte contre le travail non déclaré. A ce titre, les particuliers employeurs et leurs salariés sont des acteurs essentiels de la vie économique et sociale dans tous les territoires, qui concourent collectivement à l’objectif de plein emploi affiché par nos décideurs politiques.

Car aujourd’hui, d’une région à l’autre :

  • 10 à 12 % des ménages ont recours à l’emploi à domicile.
  • 4 à 6 % de la population active en France métropolitaine, travaille dans le secteur de l’emploi à domicile déclaré, un nombre qui monte même à près de 8 % pour l’Île de la Réunion.

Et demain, avec ses 800 000 postes à pourvoir à l’horizon 2030, l’emploi à domicile restera un facteur de vitalité incontournable pour les bassins d’emplois, partout en France.