• National
  • L’emploi dans le secteur

De plus en plus de salariés seniors dans le secteur de l’emploi à domicile !

A l’occasion de la sortie du dernier Baromètre de l’Observatoire de l’emploi à domicile dont le thème est l’emploi des seniors dans le secteur des particuliers employeurs, Stéphanie Queval, en charge de cette étude, nous dévoile ses résultats. Quels sont les métiers concernés ? Pourquoi les seniors sont-ils aussi nombreux dans l’emploi à domicile ? Quelle est la part de salariés qui cumulent emploi et retraite dans notre secteur ? Quels en sont les avantages ? Dans le secteur en tension qui est le nôtre, l’emploi des seniors revêt un enjeu primordial et le décryptage de cette étude nous permet d’en mesurer les défis.

Pourquoi s’intéresser aux salariés seniors dans le secteur de l’emploi à domicile ?

En France, la part des actifs âgés de 55 ans ou plus a doublé entre 1990 et 2021, passant de 9 % à 18 %. Parallèlement, le taux d’emploi des personnes âgées de 55 à 64 ans a nettement progressé depuis les années 2000 sous l’effet des différentes réformes des régimes de retraite.

Les métiers de l’emploi à domicile font partie du top 10 des métiers qui concentrent la plus grande part de seniors. Si on les compare par rapport à l’ensemble de la population salariée, le secteur de l’emploi à domicile emploie deux fois plus de seniors : ils sont 36 % à être âgés de 55 ans et plus contre 16 % pour l’ensemble de la population salariée.

 

Pourquoi les salariés seniors sont-ils aussi nombreux ?

L’exercice de l’activité dans le secteur se déroule fréquemment en deuxième partie de carrière, avec un âge moyen d’entrée dans la profession, plus élevé que dans la plupart des autres secteurs d’activité (38 ans pour les salariés à domicile hors assistants maternels et 34 ans pour les assistants maternels). Notre secteur est souvent un secteur d’activité de complément. Les salariés commencent dans ce domaine, continuent ailleurs, ou à l’inverse se reconvertissent en fin de carrière dans ces métiers. Souvent, ce n’est pas leur seule activité. Les dispositifs mis en place par l’Etat accompagnent l’emploi de ces populations dans le monde du travail :

  • La retraite progressive qui permet de réduire son activité professionnelle tout en percevant une partie de la retraite. Seule une minorité y recourt (près de 24 000 personnes en 2020).
  • Le cumul emploi-retraite, qui est le dispositif actuellement le plus utilisé : près de 495 000 retraités âgés de 55 ans ou plus déclarent exercer une activité professionnelle tout en percevant une pension de retraite.

La Fepem milite activement pour lever les freins au développement de ce dispositif qui s’apparente davantage dans notre secteur à un cumul « activité-retraite », les salariés cumulant souvent plusieurs activités, plutôt qu’un seul emploi.

 

Qui sont ces salariés qui cumulent emploi et retraite ?

France Stratégie identifie trois profils de personnes qui cumulent emploi et retraite en France :

  • Des profils d’hommes dont les carrières ont été longues et pleines, et qui bénéficient souvent de retraites anticipées pour carrière longue ;
  • Des cadres, majoritairement des hommes, qui ont perçu au cours de leur carrière des salaires relativement élevés ;
  • Des femmes dont les carrières ont été marquées par des interruptions d’activité professionnelle.

 

Quatre femmes sur dix en cumul emploi-retraite travaillent auprès d’un particulier employeur.
Qui sont-elles ?

Si on s’intéresse uniquement aux femmes retraitées qui travaillent dans le secteur de l’emploi à domicile, elles ont un profil spécifique.

  • Par rapport aux autres cumulantes, elles sont un peu plus âgées.
  • Une fois qu’elles sont à la retraite, leur retour à l’emploi est plus rapide : la grande majorité reprend une activité au cours de l’année qui suit leur départ à la retraite.
  • La durée du cumul emploi-retraite est un peu plus longue : elle est de 4 ans pour la moitié des cumulantes du secteur.

Le cumul emploi-retraite apporte évidement à ces femmes un complément de revenu, néanmoins certaines cumulantes continuent de travailler pour « rester actives », pour éviter l’isolement et conserver un rôle dans la société.

 

Pour en savoir plus, retrouvez l’intégralité du Baromètre n°42 de l’emploi à domicile sur le site de l’Observatoire.

Téléchargez le baromètre n°42 de l’emploi à domicile

Baromètre n° 42 – Observatoire de l’emploi à domicile

828 Ko
A lire aussi

Sur le même thème