• Europe
  • La Fepem en action

Contribution de la Fepem aux élections européennes de 2024 : faire face aux défis démographiques de l’Europe

Elections européennes 2024 et emploi à domicile

Alors que la France fait office de modèle en Europe, s’agissant de la structuration du secteur de l’emploi à domicile, la Fepem a impulsé il y a dix ans la création d’une fédération européenne des emplois de la famille (EFFE). La mission d’EFFE est de défendre et de faire reconnaitre le secteur de l’emploi à domicile sur la scène européenne et d’inscrire pleinement l’emploi à domicile dans les priorités sociales de l’exécutif européen.

À l’heure des élections européennes, la Fepem souhaite contribuer au débat, au niveau tant national qu’européen, pour alerter les candidats au Parlement européen et les décideurs publics agissant auprès des institutions européennes, sur la nécessité d’accompagner la structuration du secteur de l’emploi à domicile en Europe.

L’emploi à domicile : un axe d’avenir incontournable pour les sociétés européennes

En France, la consolidation du secteur de l’emploi à domicile, à l’œuvre depuis près de 80 ans, a permis d’élaborer un cadre protecteur complet, autour du triptyque : droit du travail, protection sociale et formation professionnelle. La maturité du dialogue social a permis d’aboutir en 2022 à l’élaboration d’une convention collective nationale unifiée, offrant un cadre juridique stable et modernisé, pour garantir une relation d’emploi sereine et simplifiée à tous les particuliers employeurs et à leurs salariés. Ce cadre juridique a doté ces derniers de droits sociaux équivalents, et parfois même plus favorables que ceux des autres branches professionnelles.

Ce rehaussement des droits des salariés du secteur, couplé à une dynamique de professionnalisation et de formation portée par la branche depuis plus de 20 ans, est un levier d’attractivité majeur pour les métiers du domicile en France.

Il constitue de surcroît une réponse incontournable à des problématiques de société, auxquelles font face l’ensemble des pays européens :

  • Se diriger vers le plein emploi et endiguer le chômage de masse, notamment celui des publics les plus éloignés de l’emploi.
  • Intégrer les populations étrangères établies sur le continent, en particulier les primo-arrivants sur le sol européen.
  • Trouver les forces vives et susciter des vocations, pour accompagner les citoyens qui veulent majoritairement passer leurs vieux jours chez eux, dans le cadre familier et rassurant de leur domicile.
  • Répondre ainsi aux besoins fondamentaux d’une population européenne vieillissante et aux aspirations de vie des seniors.
  • Permettre aux populations actives de trouver un équilibre de leurs temps de vie personnels et professionnels, en particulier les femmes, qui majoritairement aujourd’hui prennent en charge l’organisation de la garde des enfants et l’accompagnement des aînés, souvent au détriment de leur carrière.
  • Développer des métiers qualifiés non délocalisables, porteurs de sens et vecteurs de cohésion sociale.

Forts de notre expérience française, nos futurs représentants auprès des institutions européennes ont une voix à porter à Bruxelles, pour adapter et étendre notre modèle d’emploi à domicile au-delà de nos frontières.

L’emploi à domicile aujourd’hui, sous le prisme européen

L’emploi à domicile en Europe — appelé « Personal and Household Services » (PHS) — englobe un large éventail d’activités contribuant au bien-être à domicile des familles et des individus, tant au niveau des soins et de l’assistance directs (direct care) que de l’entretien du cadre de vie (indirect care).

Les statistiques démontrent sans équivoque le poids économique et social des PHS en Europe :

  • Près de 90 millions de personnes ont des responsabilités de soins pour les enfants dans l’Union européenne.
  • Plus de 12 millions prennent soin de proches malades, âgés et/ou en situation de handicap.
  • Les PHS représentent 3,4 % de l’emploi total en Europe, avec près de 10 millions de travailleurs, dont 3,4 millions sont aujourd’hui non déclarés.

De plus, les enjeux sont considérables car l’Europe comptera, d’ici 2030, 37 millions d’individus âgés de plus de 80 ans. Pour apporter une réponse à la hauteur de ces défis, la Fepem a, dans une démarche pédagogique, élaboré une contribution publique dans le cadre des élections européennes de 2024, afin de présenter aux candidats l’importance socio-économique de notre secteur et susciter une prise de conscience des futurs élus au Parlement européen, mais également du grand public, sur le rôle pivot de l’Union européenne en la matière.

Les 8 propositions de la Fepem pour diffuser notre modèle d’emploi à domicile en Europe

La Fepem formule huit propositions pour renforcer le dialogue social en Europe, accompagner la structuration du secteur, faire émerger des droits sociaux et renforcer la professionnalisation des salariés :

  1. Reconnaître la diversité du secteur de l’emploi à domicile
  2. Poursuivre un agenda social ambitieux
  3. Intégrer l’emploi à domicile dans le secteur des soins aux personnes
  4. Soutenir les travailleurs à domicile via la Stratégie européenne en matière de compétences
  5. Fournir des financements adéquats
  6. Améliorer le dialogue social et les conventions collectives
  7. Promouvoir l’intégration des personnes issues de l’immigration
  8. Lutter contre les inégalités de genre

Bien que l’Union européenne ait commencé à se saisir du sujet du care (ie. du soin) lors de sa dernière mandature 2019-2024, l’emploi à domicile est encore trop peu reconnu et absent des débats et décisions des institutions européennes.

La Fepem souhaite interpeler les prochains représentants au Parlement européen ainsi que la Commission, pour qu’ils se saisissent du sujet de l’emploi à domicile dans son ensemble, afin de proposer des solutions concrètes aux enjeux démographiques, d’emploi et de protection sociale d’ici à 2030.

Dans cette optique, la Fepem organise le 22 avril 2024 un évènement-débat d’une demi-journée, dans les locaux du Think Tank EuropaNova, sous le patronage de la Commission européenne : Les rencontres européennes de la Fepem.

Cet évènement réunira les candidats têtes de liste françaises ou leurs représentants aux élections européennes, ainsi que des responsables des institutions européennes, face aux parties prenantes du secteur de l’emploi à domicile. Avec un débat modéré par un expert d’Euractiv, les participants à cette rencontre auront l’opportunité d’échanger sur leur vision, leurs propositions et leurs engagements pour l’avenir du secteur de l’emploi à domicile en Europe.

En organisant cette rencontre, la Fepem s’inscrit dans la dynamique de la campagne européenne visant à sensibiliser les citoyens et à encourager une participation active aux élections.

Visionnez le replay des rencontres européennes de la Fepem du 22 avril sur Youtube :

A lire aussi

Sur le même thème