• La petite enfance

Petite enfance : retour sur les modes d’accueil individuels

Chiffres de l’ACOSS à l’appui, cette nouvelle édition du Baromètre des emplois de la famille retrace, sur une décennie (2004-2014), l’évolution de l’accueil individuel des jeunes enfants, aux niveaux national et régional, et donne à voir la nécessité de valoriser et de développer des emplois qui sont au cœur de l’attractivité des territoires.

L’entrée en vigueur, au 1er janvier 2004, de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) et, avec elle, celle du complément de libre choix du mode de garde (CMG), ont fortement encouragé le développement des modes d’accueils individuels dans les années qui ont suivi la mise en place du dispositif. Le nombre de parents employeurs d’assistantes maternelles et celui de gardes d’enfants à domicile ont considérablement progressé entre 2004 et 2014 (respectivement +35,5% et +39,0%). Le volume d’heures déclarées a augmenté pour les assistantes maternelles de +51,1%, tandis qu’il a évolué de façon positive, mais moins soutenue, du côté des gardes d’enfants à domicile (+11,3%).

Sur la période récente, le développement de l’accueil individuel est moins dynamique : l’augmentation du coût de l’emploi, l’incidence de la crise économique sur la situation financière des parents, les départs à la retraite d’un nombre croissant d’assistantes maternelles non compensés par de nouvelles entrées dans le métier, contribuent à expliquer le repli observé au cours des trois dernières années.

Nous vous proposons aussi de lire l’interview de Daniel Lenoir, Directeur général de la CNAF.

Téléchargez le Baromètre des emplois de la famille.