Plus de 80 personnes étaient présentes le 9 novembre dernier à cette première édition, professionnels des collectivités territoriales, associations et structures mandataires, mais aussi particuliers employeurs et salariés. Deux tables rondes, « L’emploi à domicile réponse aux besoins économiques et sociaux du territoire » et « « L’emploi à domicile entre particuliers, secteur d’innovation sociale et sociétale ».

Cette manifestation a été l’occasion de mettre en visibilité les réalités, les enjeux et les perspectives de l’emploi entre particuliers en Nouvelle-Aquitaine. La richesse des propos tenus par les intervenants sur les deux tables rondes ont illustré l’intérêt économique et social de ce secteur créateur d’emploi et de services de proximité.
Mme Lamy et M. Clavaud, respectivement Présidente et Vice-Président de la délégation FEPEM Nouvelle Aquitaine, ont accueilli les participants, et insisté sur les enjeux portés par l’emploi à domicile : création massive d’emploi déclaré, droits sociaux élargis pour les salariés, (professionnalisation et santé au travail notamment), dialogue social dynamique, avec en 2018 l’installation d’une commission paritaire territoriale régionale, réunissant représentants des employeurs et organisations représentatives des salariés.

Avec 376 000 employeurs à domicile et un ménage sur six recourant à l’emploi à domicile, la Nouvelle Aquitaine est ainsi la troisième région de France en volume. En 2015, les 151 000 salariés du secteur représentent 6,4% de l’emploi total régional. Les besoins futurs amèneront un doublement du secteur dans les prochaines années, ce qui implique une nécessaire professionnalisation des salariés. Dans son intervention Pascal Cavitte, Conseiller régional, témoigne de l’implication de la région, en coordination des acteurs de l’emploi et de la formation, afin d’accompagner les futurs salariés vers les métiers qui leur offriront une insertion dont font partie les métiers de l’emploi à domicile.

Marie Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM, conclue la conférence en soulignant : ” L’intérêt des emplois offerts par le secteur : CDI majoritaire, absence d’intérim, et une ancienneté moyenne élevée témoignant de la qualité des relations nouées entre un employeur particulier et son salarié. Le temps partiel permet un cumul avec d’autres emplois, une gestion de son activité avec souplesse, et une forme d’indépendance. Ce secteur est une pépite, économique et sociale, qui contribue aux politiques publiques tout en conservant un coût financier parmi les plus faibles.
Le domicile devient un enjeu de politique publique, car c’est le lieu où les citoyens souhaitent vivre le plus longtemps, et c’est pourquoi les besoins amèneront un doublement du secteur dans les 10 prochaines années.”

La conférence d’aujourd’hui met en lumière la diversité et la richesse des partenariats locaux. Avec ces partenaires, la FEPEM entend continuer à informer et se faire connaître. Les évolutions à venir sont fortes, en particulier quant à la palette des compétences des salariés avec l’arrivée d’outils digitaux, qui modifieront les relations de travail et l’exercice des activités. Les salariés seront les médiateurs et les accompagnateurs de leurs employeurs sur ces champs.

A lire l’article de France Bleu Limousin.


Retrouvez le live tweet de l’évènement :