• National
  • La Fepem en action

Législatives 2024 : Contribution du secteur de l’emploi à domicile et des particuliers employeurs

A l’occasion des élections législatives anticipées de l’été 2024, la Fepem réaffirme son engagement auprès des 4,5 millions de Français qu’elle représente : 3,3 millions de particuliers employeurs, et plus d’1,2 million salariés. La Fepem s’adresse ainsi aux députés nouvellement élus et plus largement à tous les décideurs publics nationaux et locaux, pour porter auprès d’eux la contribution de son secteur, en vue de construire une société plus responsable et plus inclusive, en pleine concertation avec les pouvoirs publics.

La Contribution « S’engager au bénéfice des Français » : un outil de synthèse et de conviction sur les positions socles de la Fepem

La Fepem s’engage depuis plus de 75 ans pour un modèle de l’emploi à domicile responsable et citoyen. Son investissement de toujours au cœur des politiques publiques du secteur vise à favoriser l’emploi déclaré, au plus près des territoires et sur l’ensemble du cycle de vie des français : l’accueil du jeune enfant, la conciliation des temps de vie personnels et professionnels, l’accompagnement de nos concitoyens les plus fragiles, âgés ou en situation de handicap.

À travers sa contribution de juin/juillet 2024, la Fepem synthétise, à l’intention des élus et décideurs publics, ses positions socles, ainsi que les arguments et données qui légitiment son action :

  • L’universalité du modèle de l’emploi à domicile, qui concerne tous les citoyens et leur permet de concrétiser leur libre choix de vie : vieillir chez soi, conserver son autonomie face au handicap, mener plus sereinement sa carrière en confiant la garde de ses enfants ou l’entretien de son domicile à une personne de confiance.
  • La stabilité et l’amélioration du statut fiscal du particulier employeur, afin que ce libre choix d’être particulier employeur, soit financièrement soutenable et accessible pour tous.
  • Le développement de l’attractivité des métiers du domicile, alors même qu’1 salarié du secteur sur 2 partira à la retraite dans les 5 prochaines années et que ces métiers représentent des perspectives de formation, de carrière et d’intégration durables, pour des publics éloignés de l’emploi : 800 000 postes sont à pourvoir d’ici 2030 pour le secteur de l’emploi à domicile partout en France.