• Communiqué de presse
  • La petite enfance

La Fepem et la CNAF renouvellent leur partenariat pour renforcer l’accueil individuel des jeunes enfants

Dans la perspective du Service public de la Petite enfance, la Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem) et la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) s’engagent dans les trois prochaines années à renforcer l’accueil individuel des jeunes enfants et accompagner les parents employeurs.

Signée ce mercredi 31 janvier par Sigried Debruyne, co-Présidente de la Fepem, Pierre-Olivier Ruchenstain, directeur général exécutif, avec Isabelle Sancerni, présidente du conseil d’administration de la Cnaf et Nicolas Grivel, le directeur général, la convention poursuit un partenariat établi en 2017.

Avec pour ambitions communes l’information des familles employeuses et le développement de l’accueil individuel du jeune enfant, la Fepem et la Cnaf poursuivent cet engagement avec plusieurs objectifs :

Favoriser l’information et les relations entre les Caisses d’allocations familiales et les délégations régionales de la Fepem, membres de droit des comités départementaux de service aux familles, notamment au titre de futures conventions ;

Soutenir les animateurs de relais petite enfance (RPE) dans leur mission d’information et d’accompagnement des familles, concernant les deux modes d’accueil individuel ;

Diffuser auprès des parents ou futurs parents employeurs une information fiable et actualisée sur le cadre de l’accueil individuel et proposer en cas de besoin des solutions d’accompagnement sur le rôle et la fonction d’employeur ;

Renforcer la professionnalisation des assistants maternels et des gardes d’enfants à domicile par la promotion de l’offre de formation de la branche des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile (formation continue et certificats de qualification professionnelle).

Sigried Debruyne, présidente statutaire de la Négociation et Dialogue social : « Je me félicite du renouvellement de ce partenariat entre la Fepem et la Cnaf. Dans le cadre du service public de la petite enfance, le secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile contribue ainsi largement à l’attractivité de l’accueil individuel, qui est aujourd’hui majoritairement choisi par nos concitoyens. »

Pierre-Olivier Ruchenstain, Directeur général exécutif : « Avec ce partenariat avec la Cnaf, nous confirmons le rôle de la Fepem comme contributrice des politiques publiques de la petite enfance, tant au niveau national qu’au plus proche des Français dans les territoires. Dans le respect de la liberté de choix des parents, il est nécessaire de permettre aux familles d’accéder à une pluralité de modes d’accueils. »

Isabelle Sancerni, présidente du conseil d’administration de la Cnaf : « 757 000 jeunes enfants sont aujourd’hui confiés à un assistant maternel ou un garde d’enfant à domicile. Cependant, des tensions entre offre et demande subsistent. Développer une offre d’accueil individuel accessible et de qualité sur tout le territoire, pour répondre aux besoins des familles, est une priorité pour notre branche. Accompagner les professionnels et susciter les vocations en est une autre. Je me réjouis donc de ce partenariat avec la FEPEM ».

Nicolas Grivel, Directeur général de la Cnaf : « Dans la perspective du service public de la petite enfance, l’enjeu sera également d’accompagner les parents à appréhender les évolutions du complément de mode de garde (Cmg) dans le cadre des lois de financement de la sécurité sociale, ainsi que la mise en place de l’avance immédiate du crédit d’impôt. »

A lire aussi

Sur le même thème