• La Fepem en action

60 000 POSTES A POURVOIR EN 2030 EN HAUTS-DE-FRANCE !

URSSAF/CESU, DREETS, Region, CAF, Conseils Départementaux, Pôle Emploi… tous les partenaires se sont mobilisés le 22 novembre à Lille.

Le 22 novembre dernier, la délégation Hauts-de-France de la FEPEM a organisé une matinée d’échanges à Lille, sur le sujet spécifique de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences dans le secteur de l’emploi à domicile. En effet, à l’horizon 2030, près de 60 000 postes seront à pourvoir dans le secteur dans les Hauts-de-France, d’une part, pour remplacer les nombreux départs à la retraite des salariés et, d’autre part, pour répondre aux besoins grandissants d’accompagnement à domicile au regard des enjeux démographiques.

Après une séquence d’introduction et les interventions de France GROLIN, Présidente de la FEPEM Hauts-de-France, Laurent RIGAUD, Vice-président de la Région Hauts-de-France en charge de l’emploi, de la formation et du CREFOP et Christophe COUDERT, Directeur adjoint de la DREETS, la matinée s’est poursuivie par 3 tables rondes.

Première table ronde pour poser constats. Véronique LAGANDRE, responsable des études à l’Observatoire des emplois de la famille, a présenté un état des lieux et des prospectives du secteur dans la région. Pour éclairer ses propos, Eva BARACHINO, responsable des études à Ipéria, est revenue sur deux études financées par la DREETS qui permettent d’identifier des leviers d’attractivité des métiers du secteur.

Deuxième table ronde sur la dynamique partenariale en Hauts-de-France. Tous les acteurs se sont mobilisés pour promouvoir le secteur et ses métiers à l’appui d’initiatives coconstruites et déployées ensemble (CAF du Nord, Conseil départemental de la Somme, Pôle emploi Hauts-de-France, Maison de l’Emploi et de la Formation du Saint-Quentinois et Mission Locale de Roubaix).

Troisième table ronde sur les nouveautés du secteur à l’échelle nationale : nouvelle convention collective unifiée applicable au 1er janvier 2022, Loi santé au travail et prévoyance pour les salariés du secteur, généralisation du crédit d’impôt immédiat, développement de l’APNI (l’association paritaire qui permettra de garantir les droits sociaux des salariés tout en mutualisant les obligations des particuliers employeurs). Marie-Béatrice LEVAUX, Présidente de la FEPEM, a introduit les échanges avant de laisser la parole à Valérie SIX, Députée de la 7ème circonscription du Nord, Patricia POULET MATHIS, Directrice des affaires particulières à l’URSSAF et Sigried DEBUYNE, Présidente déléguée de la FEPEM.

En conclusion, la richesse de cette matinée d’échanges illustre parfaitement la volonté de la FEPEM et sa capacité à travailler collectivement avec l’ensemble des acteurs et partenaires, et à tous les échelons (national, régional, départemental et territorial) pour répondre aux enjeux stratégiques du secteur qu’elle porte depuis plus de 70 ans.

Table ronde 2 : une approche multi partenariale pour répondre aux enjeux emplois et compétences

De gauche à droite : Sandrine WATTIAU, Conseil Départemental du Nord ; Jérôme BARTOSIK, Mission Locale de Roubaix ; Catherine GAVERIAUX, MEF Saint-Quentinois ; Laurent DAENS et Estelle CHARLES, Pole Emploi ; Béatrice DASSONVLLE, CAF du Nord.

Table ronde 3 : les évolutions conventionnelles, législatives et les outils pour renforcer l’attractivité du secteur

De gauche à droite Marie-Béatrice LEVAUX, Présidente de la FEPEM, Valérie SIX, Députée de la 7ème circonscription du Nord, France GROLIN, Présidente FEPEM Hauts-de-France, Patricia POULET MATHIS, Directrice des affaires particulières à l’URSSAF

A lire aussi

Sur le même thème