Pourquoi la FEPEM ?

1 Français sur 4 est concerné… devenez acteur de l’emploi à domicile !

La FEPEM, unique organisation en France représentative des employeurs à domicile, se compose de délégués et d’une centaine de collaborateurs qui accompagnent et participent à la promotion de l’emploi à domicile entre particuliers. Une organisation originale, unique en son genre, présente partout en France dans une vingtaine de villes, avec l’énergie et l’enthousiasme des salariés et des délégués!

Rejoignez une équipe d’une moyenne d’âge de 37 ans, dynamique, collaborative, variée, partageant des valeurs communes et travaillant sur des projets divers et transversaux relatifs au développement du secteur de l’emploi à domicile dans l’intérêt général.

Mieux nous connaitre
Pourquoi nous rejoindre ?
Etre collaborateur à la FEPEM, c’est :
  • une intégration rapide aux différentes activités de l’organisation, qui s’appuie sur des formations internes, des outils numériques, un management transversal et de projets partagés,
  • participer à la dynamique d’une association nationale active sur l’ensemble des départements avec plus de 40.000 membres et 120 délégués qui contribuent à la vie locale au travers de ses différentes institutions (conseils prud’hommaux, conseils économiques et sociaux régionaux, …),
  • prendre part à une visibilité institutionnelle et politique forte, qui fait de l’emploi à domicile un sujet économique, social et politique au cœur des enjeux médiatiques.

 

Quels sont les traits qui composent la personnalité de la FEPEM ?

Une organisation atypique, qui se pose en modèle, relationnelle par essence

Image : une organisation influente, modèle de bonnes pratiques en France et en Europe, proche du monde associatif, avec un véritable engagement économique, social et sociétal

Culture : dans le domaine du « non marchand », avec une culture très forte du dialogue social et de la négociation, engagée, directement issu de la société civile, et qui œuvre pour l’intérêt général.

Relationnel : proche des familles, des femmes, des membres de la famille, des personnes fragiles, physiquement et virtuellement, sur les territoires, la FEPEM entretient des relations avec des publics très larges, des relations qu’elle souhaite solidaires et responsables.

Personnalité : engagée, indépendante, tenace / persévérante, ouverte, résolue

Organigramme

Composée d’instances nationales, d’une direction déléguée avec ses services opérationnels soutenus par les fonctions supports de la direction générale, la FEPEM est une organisation salariée qui favorise l’interaction entre les différents collaborateurs.

Postuler
Offres d’emplois

Consultez les offres d’emploi et postulez en cliquant sur les offres ci-dessous :

Responsable régional H/F (CDD) Metz
Contrôleur de gestion H/F (CDI) Paris
Assistant RH-Communication interne H/F (Stage) Paris
Responsable régional H/F (CDI) Marseille
Stagiaire H/F Affaires publiques européennes

Candidature spontanée

Déposer votre candidature spontanée en complétant le formulaire suivant :

Témoignages de salariés
  • Arthur, animateur territorial

Avant d’arriver à la FEPEM, qui étais-tu ?

Après un Master « Coopération Territorial et gestion de projet » et un stage dans une association de développement local, j’arrivais fraichement sur le marché du travail. Mon objectif était de trouver un poste correspondant à l’idée que je me faisais d’un premier emploi. C’est-à-dire un poste où malgré mon peu d’expérience on me fasse confiance sur des missions concrètes et intéressantes.

Comment s’est passé ton recrutement ? Qu’est-ce qui t’a plu à la FEPEM ?

Après un premier entretien téléphonique avec la directrice des ressources humaines, j’ai réalisé un entretien physique avec ma future responsable, durant lequel j’ai pu mieux comprendre la dimension du poste. Ce qui m’a plu, hormis les missions, c’est le fait que la structure soit une association, qu’elle laisse la place à l’initiative et qu’elle ai des perspectives de développement importantes.

Tes premiers jours, c’était comment ?

Mes premiers jours ce sont très bien passés, on m’a présenté les locaux et à l’ensemble de l’équipe. J’ai reçu un très bon accueil. J’ai pu compter sur mes collègues pour me donner un coup de main lorsque c’était nécessaire et j’ai surtout bénéficié d’un temps de formation suffisamment long pour intégrer les subtilités de mon poste.

Et maintenant, ton quotidien ressemble à quoi ?

Actuellement mes semaines sont bien remplies avec des missions diversifiées. Effectivement j’alterne entre de l’animation de réunion/conférence devant des professionnels, de l’information délivrée directement aux particuliers, de la gestion de réseau social, de la coordination et organisation d’évènements importants (portes ouvertes, ateliers,…)…Bref c’est un vrai plus d’avoir un panel de mission varié, autre avantage également c’est celui de pouvoir se déplacer chaque semaine dans toute l’Ile-de-France. Enfin j’apprécie la co-construction de projet avec les différents pôles (pôle communication, pôle juridique,…). On apprend régulièrement de nouvelles façon de faire et c’est bien ce que je recherchais avec mon premier poste : Apprendre

  • Adrien, responsable affaires publiques

Avant d’arriver à la FEPEM, qui étais-tu ?

Je suis juriste de formation. J’ai enrichi mon master 2 de Droit public par un cursus en affaires publiques et lobbying. J’ai toujours été passionné par la politique, sans pour autant avoir d’engagement partisan, et je souhaitais professionnellement évoluer au contact des décideurs publics. J’ai débuté à la MAIF, l’assureur militant. Dans un premier temps comme stagiaire, puis en CDD auprès du responsable des relations institutionnelles du groupe.

Comment s’est passé ton recrutement ? Qu’est-ce qui t’a plu à la FEPEM ?

Ma future directrice, recherchait un collaborateur pour remplacer une (future) collègue qui partait en congé maternité pour quelques mois. C’était un CDD de chargé de mission affaires publiques. Le recrutement s’est fait en 4 temps : un échange téléphonique de présentation avec la directrice des ressources humaines, suivi d’un rendez-vous dans les bureaux de la FEPEM au cours duquel j’ai rencontré ma future directrice, un entretien téléphonique pour évaluer mon niveau anglais et enfin, un entretien final avec le directeur général et la présidente. J’ai finalement signé mon CDD en juillet 2013, plein d’engouement pour ce qui allait constituer ma seconde expérience professionnelle et dans un cadre qui sentait bon l’épanouissement professionnel (je ne m’étais pas trompé).

Tes premiers jours, c’était comment ?

Très agréables, riches de découvertes et de rencontres. Mon arrivée coïncidait avec le futur départ de la collègue que je devais remplacer. J’ai eu le droit à un suivi tout à fait structuré : présentation de l’environnement dans lequel j’allais évoluer, des dossiers à suivre, du positionnement politique de la FEPEM sur tous les sujets que nous allions défendre. J’ai très vite été mis dans le bain et j’ai rapidement pu suivre mes propres dossiers.

Et maintenant, ton quotidien ressemble à quoi ?

Au retour du congé maternité de ma collègue, la FEPEM m’a proposé de poursuivre l’aventure : mon premier CDI ! Je suis resté trois ans sur un poste de chargé de mission. Depuis quelques mois, je suis devenu responsable des relations institutionnelles, un poste à responsabilités élargies. La culture de l’association est à la valorisation et à la promotion des compétences en interne. La FEPEM n’hésite pas à faire confiance à de jeunes profils et leur offre la possibilité d’évoluer professionnellement. Ce qui a été mon cas.

Je m’occupe désormais des affaires politiques françaises pour le compte de l’association. Rencontres avec les élus, organisation d’évènements politiques, gestion de partenariats (…), cette fonction m’offre une grande variété de missions et me permet de faire de nombreuses rencontres professionnelles. Les journées sont longues mais le rythme haletant de cette fonction fait que l’on ne s’ennuie jamais.